Présentation

  • : mayotte photos plongee
  • : Avec ses images sous-marines, aériennes et terrestres de Mayotte et de mes voyages autour de l'océan Indien, le but de ce blog est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore. Ces photos ne sont pas toutes« techniquement » parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature mahoraise est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !
  • Recommander ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog

Recherche

Calendrier

Février 2009
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
<< < > >>

Créer un Blog

Images Aléatoires

Vendredi 13 juin 2008

Mollusques : Bivalves (=lamellibranches)

 

Ce qui distingue le bivalve des autres coquillages ; c’est sa coquille en deux parties (contrairement aux gastropodes : coquille d’une pièce)

On estime qu’il existe environ 20 000 espèces de bivalves

Les bivalves se nourrissent en filtrant l’eau de mer.

 

Le Spondyle variable (Spondylus varius)

  

Le spondyle peut mesurer jusqu’à 30 cm de diamètre. Très souvent sa coquille supérieure est recouverte d’organismes différents (algues, épibiontes, bryozoaires)


Dans la coquille ouverte on peut apercevoir une coloration vive, des valves et des petits yeux  pédonculés.


A la périphérie du manteau, vous pouvez distinguer des taches oculaires et des sortes de tentacules avec un « œil », capables de percevoir les sensations lumineuses


Observer un spondyle à la coquille ouverte de très près demande une approche en « finesse »

Effectivement, ce coquillage est hypersensible aux différents stimuli et à la lumière et donc se ferme immédiatement.

 

On le trouve fréquemment à Mayotte entre 5 et 30 M de fond. Généralement dans des zones à fort courant et à l’abri des rayons solaires, et dans des grottes.


 
par GILDAS publié dans : Mollusques
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Samedi 5 juillet 2008

La famille des bénitiers est composée de plusieurs espèces qui possèdent une coquille en deux parties dont les bords sont ondulés.

La taille peut varier considérablement et ce jusqu’à plus d’un mètre, pour certains spécimens.

 

Très répandu sur les récifs et les coraux, très près de la surface. La raison en est simple, ils abritent des algues unicellulaires et symbiotiques qui sont responsables des différentes colorations  et irisations caractéristiques du manteau. Ces zooxanthelles symbiotiques ont besoin d’effectuer une photosynthèse, le bénitier doit donc se situer près de la surface pour mieux capter les rayons solaires.



par GILDAS publié dans : Mollusques
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Samedi 2 août 2008

Coquillage à la coquille ovale, arrondie légèrement piriforme. La couleur est très variable et dépend de la région de répartition (Océan indien et pacifique). Généralement sur les récifs coralliens à partir des 5 m de fond.

La nuit, cette espèce peut s’observer recouverte de son manteau  sur l’intégralité de sa coquille. Des petites excroissances en formes de picots sont alors visibles tout autour du bord.

Relativement fréquent à Mayotte  du fait de l’interdiction de ramassage.

par GILDAS publié dans : Mollusques communauté : images du monde
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Samedi 4 octobre 2008

Pieuvre à longs bras.

Fait partie des Mollusques et appartient à la classe des céphalopodes

par GILDAS publié dans : Mollusques communauté : Mayotte le confetti
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Dimanche 25 janvier 2009
Mollusque de la famille des Tridacnidés


La famille des bénitiers est composée de plusieurs espèces qui possèdent une coquille en deux parties dont les bords sont ondulés.


La taille peut varier considérablement et ce jusqu'à plus d'un mètre, pour certains spécimens.


Très répandu sur les récifs et les coraux, très près de la surface. La raison en est simple, ils abritent des algues unicellulaires et symbiotiques qui sont responsables des différentes colorations  et irisations caractéristiques du manteau. Ces zooxanthelles symbiotiques ont besoin d'effectuer une photosynthèse, le bénitier doit donc se situer près de la surface pour mieux capter les rayons solaires.


par GILDAS(;)o publié dans : Mollusques communauté : Mer, plongée et photos
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Mercredi 11 février 2009

Coquillage à la coquille ovale, arrondie légèrement piriforme. La couleur est très variable et dépend de la région de répartition (Océan indien et pacifique). Généralement sur les récifs coralliens à partir des 5 m de fond.

La nuit, cette espèce peut s'observer recouverte de son manteau  sur l'intégralité de sa coquille. Des petites excroissances en formes de picots sont alors visibles tout autour du bord.

Relativement fréquent à Mayotte  du fait de l'interdiction de ramassage.


par GILDAS(;)o publié dans : Mollusques communauté : La nature nous surprend
ajouter un commentaire commentaires (1)    recommander
Jeudi 12 février 2009
Ce ne sont pas de vraies "Porcelaines" (Cypraea) ;) On les appelle pourtant bien Porcelaines blanches. Elles sont si belles, vivantes, avec leur manteau noir...
Ce sont des Ovula ovum (Linné 1758) de la Famille Ovulidae.

Pour plus d'infos sur les coquillages voir le superbe blog de siratus-alabaster

http://siratus-alabaster.over-blog.com/

Merci à Daniel Budet pour ses photos@ http://www.nyamba-club.com/

par GILDAS(;)o publié dans : Mollusques communauté : images du monde
ajouter un commentaire commentaires (1)    recommander
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus