Présentation

  • : mayotte photos plongee
  • : Avec ses images sous-marines, aériennes et terrestres de Mayotte et de mes voyages autour de l'océan Indien, le but de ce blog est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore. Ces photos ne sont pas toutes« techniquement » parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature mahoraise est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !
  • Recommander ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog

Recherche

Calendrier

Février 2009
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
<< < > >>

Créer un Blog

Images Aléatoires

Mardi 29 juillet 2008

Ordre des Polycladidés 

Cette espèce se différencie des planaires  par la présence de vraies « antennes » ou appendices céphaliques, issues du corps de l’animal.

Le corps est entouré d’un liseré orange, violet ou blanc.

Cette espèce peut nager par l’intermédiaire d’impulsions qui font onduler tout le corps.

par GILDAS publié dans : Planaires communauté : photos : site web photographe
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Mardi 29 juillet 2008

Embranchement des plathelminthes (vers plats)

Classe des  turbellariés (planaires, vers plats libres)

 

Les vers plats ont une morphologie simplifiée ; Ils sont constitués d’un feuillet dermique, parcouru de fibres musculaires contenant divers organes.
Ils sont capables de se déplacer grâce aux mouvements tourbillonnaires dont leurs cils constituant leur face inférieure, sont animés.
Ils ont aussi la faculté de se multiplier par scissiparité ; En cas d’agression s’ils perdent un morceau de leur corps, ce fragment peut éventuellement  régénérer un nouvel organisme complet !
Leur corps est donc fortement aplati  et l’extrémité antérieure laisse apparaître deux excroissances en formes de cornes.  

Assez répandu dans le lagon et visible généralement sur des coraux  ou des spongiaires. La variabilité des motifs et couleurs permet de les détecter ou pas !

Planaire-polyclade zébré

par GILDAS publié dans : Planaires communauté : La nature nous surprend
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Mardi 29 juillet 2008

Embranchement des plathelminthes (vers plats)

Classe des  turbellariés (planaires, vers plats libres)

par GILDAS publié dans : Planaires communauté : le monde du dessous
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Mercredi 30 juillet 2008

Le genre Chelidonura regroupe environ 20 espèces et font partie de l’ordre des Cephalaspidea (opisthobranches). Ce groupe est considéré comme le plus primitif.

 

Le corps allongé est noir avec des points bleus. Une coquille calcaire existe sous le manteau.

L’espèce est commune et évolue généralement sur le sable  et elle est principalement observable de nuit.

Ne fait pas partie des nudibranches.

par GILDAS publié dans : Planaires communauté : La nature nous surprend
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Mercredi 12 novembre 2008

Embranchement des plathelminthes (vers plats)       Classe des  turbellariés (planaires, vers plats libres)

Les vers plats ont une morphologie simplifiée ; Ils sont constitués d'un feuillet dermique, parcouru de fibres musculaires contenant divers organes.

Ils sont capables de se déplacer grâce aux mouvements tourbillonnaires dont leurs cils constituant leur face inférieure, sont animés.

Ils ont aussi la faculté de se multiplier par scissiparité ; En cas d'agression s'ils perdent un morceau de leur corps, ce fragment peut éventuellement  régénérer un nouvel organisme complet !

Leur corps est donc fortement aplati  et l'extrémité antérieure laisse apparaître deux excroissances en formes de cornes.



Assez répandu dans le lagon et visible généralement sur des coraux  ou des spongiaires. La variabilité des motifs et couleurs permet de les détecter ou pas !

par GILDAS publié dans : Planaires communauté : Mayotte le confetti
ajouter un commentaire commentaires (1)    recommander
Lundi 17 novembre 2008

Ordre des Polycladidés

Cette espèce se différencie des planaires  par la présence de vraies « antennes » ou appendices céphaliques, issues du corps de l'animal.

Le corps est entouré d'un liseré orange, violet ou blanc.

Cette espèce peut nager par l'intermédiaire d'impulsions qui font onduler tout le corps.


par GILDAS publié dans : Planaires communauté : La nature nous surprend
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Vendredi 21 novembre 2008

 

Embranchement des plathelminthes (vers plats)

Classe des  turbellariés (planaires, vers plats libres)


Les vers plats ont une morphologie simplifiée ; Ils sont constitués d'un feuillet dermique, parcouru de fibres musculaires contenant divers organes.

Ils sont capables de se déplacer grâce aux mouvements tourbillonnaires dont leurs cils constituant leur face inférieure, sont animés.


Ils ont aussi la faculté de se multiplier par scissiparité ; En cas d'agression s'ils perdent un morceau de leur corps, ce fragment peut éventuellement  régénérer un nouvel organisme complet !


Leur corps est donc fortement aplati  et l'extrémité antérieure laisse apparaître deux excroissances en formes de cornes.



Assez répandu dans le lagon et visible généralement sur des coraux  ou des spongiaires. La variabilité des motifs et couleurs permet de les détecter ou pas !


par GILDAS publié dans : Planaires communauté : Mer, plongée et photos
ajouter un commentaire commentaires (1)    recommander
Vendredi 12 décembre 2008
Les précisions par commentaires sont les bienvenues

Embranchement des plathelminthes (vers plats)

Classe des  turbellariés (planaires, vers plats libres)


Les vers plats ont une morphologie simplifiée ; Ils sont constitués d'un feuillet dermique, parcouru de fibres musculaires contenant divers organes.

Ils sont capables de se déplacer grâce aux mouvements tourbillonnaires dont leurs cils constituant leur face inférieure, sont animés.

Ils ont aussi la faculté de se multiplier par scissiparité ; En cas d'agression s'ils perdent un morceau de leur corps, ce fragment peut éventuellement  régénérer un nouvel organisme complet !


Leur corps est donc fortement aplati  et l'extrémité antérieure laisse apparaître deux excroissances en formes de cornes.


Assez répandu dans le lagon et visible généralement sur des coraux  ou des spongiaires. La variabilité des motifs et couleurs permet de les détecter ou pas !


par GILDAS publié dans : Planaires communauté : Mer, plongée et photos
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Dimanche 14 décembre 2008

C'est un mollusque de la  famille des Aglajidae et de l'ordre des Cephalaspidea (ordre voisin des nudibranches, au sein de la classe des gastéropodes opisthobranches)

Photos prises à -38 mètres sur le tombant extérieur du récif de la passe en S


par GILDAS publié dans : Planaires communauté : La nature nous surprend
ajouter un commentaire commentaires (3)    recommander
Samedi 10 janvier 2009

Ordre des Polycladidés

Cette espèce se différencie des planaires  par la présence de vraies « antennes » ou appendices céphaliques, issues du corps de l'animal.

Le corps est entouré d'un liseré orange, violet ou blanc mais il existe plusieurs variantes de cette espèce.

Le Callioplane peut nager par l'intermédiaire d'impulsions qui font onduler tout le corps.


par GILDAS(;)o publié dans : Planaires communauté : images du monde
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus